Etant donné que tout le marketing du Gendai Reiki est basé sur le statut de membre de son fondateur à la USUI REIKI RYOHO GAKKAI, la société d’origine d’USUI, et fait croire que le Gendai Reiki est en lien direct avec le Reiki d’USUI, il nous apparaît important, à ce stade, d’expliquer en quoi consistent réellement les enseignements dispensés dans le Gendai Reiki, sachant que tout ce qui est affirmé ci-dessous par le Gendai Reiki n’a jamais été écrit par le fondateur du Reiki, Mikao USUI. Nous voyons ci-dessous que bien que le Gendai Reiki clame être la résultante de décennies de tradition japonaise, toute la pratique est axée sur du New Age occidental, à commencer par la démarche de son fondateur, Hirochi DOI.

Tous les éléments indiqués ci-dessous sur Hirochi DOI et le Gendai Reiki sont tirés du livre d’Hirochi DOI, fondateur du Gendai Reiki Hô, intitulé « Quintessence de la méthode traditionnelle et des pratiques occidentales du USUI Reiki », aux éditions VEGA, ISBN 2-85829-436-4, traduit du Japonais par Masami Okamoto en 2005 à partir de la version japonaise du même livre, datant de 2000. Nous invitons évidemment chaque lecteur à vérifier par lui-même aux pages indiquées les extraits mentionnés ci-dessous.

Avant d’aller plus en avant, il est déjà à noter que le titre-même de ce livre indique bien que le Gendai Reiki est un mélange de la pratique d’origine du Reiki avec des pratiques occidentales, c’est-à-dire du New Age. Le fondateur-même du Gendai Reiki Hô reconnaît que son Reiki n’est pas du pur Usui, car ce n’est pas celui d’origine, mais un mix. Pourtant, contrairement à ce qu’explique le fondateur du Gendai Reiki dans son livre sur sa pratique, de nombreuses personnes dans le Gendai Reiki affirment de façon mensongère que le Gendai Reiki est du pur Usui et transmet, nous citons, « l’intégralité de la méthode Usui (Usui Reiki Ryôhô) ». Se revendiquant d’USUI, elles tentent de faire croire que leur Reiki est celui du fondateur USUI.

Qu’en est-il exactement de l’origine du Gendai Reiki ? Voici ce qu’a écrit son fondateur, Hirochi DOI.


Le parcours personnel d’Hirochi DOI

Hirochi DOI est un japonais. Il a fondé le Gendai Reiki Hô en 1997 – 1998 (d’après les informations dans son livre).

Dans son livre, il ne donne aucun CV personnel sur un parcours de méditation (avec référence et validation), ni sur un parcours thérapeutique (avec référence et validation). Il ne donne aucune information sur son parcours personnel jusqu’en 1991, si ce n’est dans un interview donné à William Lee Rand, paru en 2003 dans « Reiki News Magazine » (télécharger l’article en anglais), où il dit qu’après avoir terminé ses études, il a travaillé 12 ans pour une compagnie de téléphone gouvernementale, et qu’il a eu ensuite beaucoup de métiers, en se gardant bien de les nommer. Il ajoute qu’il a régulièrement changé de métier parce qu’à chaque fois qu’il en trouvait un, cela ne lui convenait pas. En 1991, il a commencé à se former au Reiki occidental. D’après Hirochi DOI dans cet interview, il aurait pratiqué le zen durant des années. Nous remarquons pourtant que :

  • il ne donne aucun nom de maître reconnu avec qui il aurait pratiqué et qui aurait validé sa pratique
  • le zen (méditation) a pour effet d’acquérir de la stabilité dans sa vie. Il est étonnant que toute sa vie, alors qu’il aurait pratiqué le zen depuis tout petit, DOI ait changé sans arrêt de métier (manque flagrant de stabilité)
  • la pratique du zen est à l’opposé d’aller chercher de l’énergie dans l’univers, mais le travail effectué permet d’aller dans sa profondeur pour avoir accès à ces potentiels naturels [comme toutes les pratiques de méditation enseignées par des grands maîtres]. Nous sommes donc étonnés que DOI ait fini par développer une pratique prônant une démarche à l’opposé de ce qu’il est censé développer par le zen, et aille chercher du bien-être dans le « grand univers » au lieu d’aller le chercher en lui.

Dans le livre de DOI, seul un parcours (à une époque tardive dans sa vie, nous supposons vers l’âge de la retraite) qui l’a conduit au Reiki est nommé. Il est cité des pages 56 à 59. Voici les extraits les plus importants retenus :

  • extrait no.1 : « Je fus moi-même parmi les premiers à être initié par Mitsui Sensei [au Reiki]. A ce moment-là, j’étais bien intéressé par le monde spirituel et l’énergie universelle. Des personnages comme Bashar, Charlie Maclane, Saibaba m’intéressaient beaucoup. Petit à petit j’ai commencé par m’orienter vers le ‘healing’, le ‘soin ‘ en français. En commençant par la méthode d’inspiration Nishino, le Shinmeikan Healing, SAS shinkikô, Genkyoku Ki Kô, Cristal Healing, Kihodo Healing, Saimin Kiko Hô, Ostéopathie, Energy balancing, thérapie astrale, la méthode SMC Silva, Shinzen Hadô Hô, Seiki Hô, Dôki Hô balance thérapie, Multidimensionnal Body Work, etc. Au final, j’ai appris plus de 30 techniques différentes de soin (Hô / technique ou méthode) J’étais en train de faire une recherche pour créer une méthode rassemblant tout ce que j’avais appris, lorsque je rencontrai Mitsui Sensei […] » (page 56)
  • extrait no. 2 : « […] Je me suis donc mis à la recherche, et ai trouvé une personne du nom de Mme Koyama Kimiko, 86 ans, 6ème présidente de la Usui Reiki Ryôhô Gakkai, qui continuait à pratiquer la méthode traditionnelle de soin élaborée par Usui Sensei. Je me suis évidemment pressé à m’inscrire à l’association par l’intermédiaire de la personne qui m’en avait parlé, ainsi j’ai pu suivre les formations de Koyama Sensei. Et ma surprise fut grande lorsque je constatai la différence entre le Reiki occidental enseigné par Mitsui Sensei, et celui pratiqué ici, bien qu’ils découlent tous deux d’une seule et même source. Après Mitsui Sensei et Koyama Sensei, je fis la rencontre de mon 3ème maître par le biais de l’information que j’avais eu à propos d’un certain Alpan Sensei, formé par Bagwan en Inde, et résidant à Tôkyo. Il est à l’origine de la création du ‘Neo Reiki’, qui unifia les théories occidentales et orientales du Reiki. Un autre maître du nom de Manaso Sensei et résidant dans la région de Kansai, disciple de Bagwan Sensei au même moment que Alpan Sensei, participait aussi au développement du Néo Reiki en organisant des stages originaux comme ‘Apprends le Reiki en jouant avec les dauphins’. C’est auprès de ce maître que je me suis inscrit, et pour une nouvelle fois, je fis le tour de l’ensemble de l’enseignement du Reiki » (pages 57 et 58)
  • extrait no. 3 : « Alors je me suis mis à faire une synthèse des enseignements que j’avais reçus auprès de mes 3 maîtres, dans le but de faire fusionner le Reiki traditionnel et le Reiki occidental. Pour cela il fallait que je revoie ce que chaque parti préconisait, d’une part pour soigner le corps et l’esprit, et d’autre part pour faire progresser, élever l’esprit. Aussi, j’ai voulu éliminer tout élément sacralisé ou non vérifié, laisser les éléments non élucidés en tant que tel, et garder et transmettre uniquement les informations vérifiées. Cela donna naissance au Gendai Reiki Hô. » (pages 58 et 59)

Ce que la F.F.R.T. observe :

le concept de l’énergie universelle, auquel Hirochi DOI s’est dit intéressé, est un concept dangereux car il est à l’origine de déviations à tendance sectaire. Ainsi, sur son site internet, le GEMPPI cite que : « l’Energie Universelle n’est pas une invention d’USUI. Cette conception hindouiste et bouddhiste est utilisée depuis longtemps dans tous les systèmes thérapeutiques spiritualistes extrêmes orientaux, (Ayurveda etc …) et dans toutes les sectes guérisseuses panthéistes en occident. » [lien : http://www.gemppi.org/accueil/dossiers/81-le-reiki.html]. Nous nous référons à Monsieur DANG MINH LUONG, alias Maître DANG, qui a créé la thérapie par l »Énergie Universelle’ : l’énergie cosmique, universelle et gratuite, se trouve partout, dans l’air qui nous entoure, en nous, circulant dans notre corps où elle assume des fonctions de régulation garantes de notre bonne santé. [lien : http://www.sos-derive-sectaire.fr/FICHES/energie_universelle.htm et http://www.prevensectes.com/hue7.htm]. Il en a fait un véritable business, profitant de la bonne foi de nombreuses personnes et détournant médecine et documents pour se légitimer. En 2006, DANG a été condamné à plusieurs années de prison pour faux, escroquerie, usage illégal de la médecine et association de malfaiteurs, pour ses infractions commises durant de nombreuses années. [lien : http://www.sos-derive-sectaire.fr/ARCHIVES%202007%20H.htm].

Hirochi DOI dit s’être beaucoup intéressé à des personnages comme BASHAR ou Sai Baba. Darryl ANKA a travaillé et participé aux Etats-Unis sur de nombreux films à effets spéciaux. En 1983, il prétendit qu’il avait commencé à communiquer à travers le channeling et la voyance avec une entité extra-terrestre nommée BASHAR. Il décrit BASHAR comme existant dans une réalité parallèle dans un cadre temporel qui permet de connaître le futur, mais aussi la psychologie humaine, l’évolution des planètes et les extra-terrestres [lien : https://www.facebook.com/basharcommunications]. Dans le DSM IV, le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, utilisé par les psychiatres, ces comportement et discours sont répertoriés. Sur le site de BASHAR, spécialement créé à cet effet, on trouve des vidéos sur le calendrier des mayas qui prédit la fin du monde en 2012 et explique comment renaître de ses cendres. Le site en appelle également aux dons. [lien : http://www.bashar.org/] Bref, tout ce qui est combattu aujourd’hui en France par la MIVILUDES, organisme d’État contre les déviations sectaires et la manipulation mentale. Quant aux organisations de Sai Baba, elles sont considérées comme sectes en France, et même en Inde [lien : http://www.prevensectes.com/saibaba1.htm]

Hirochi DOI cite encore : »(…) Petit à petit, j’ai commencé à m’orienter vers le ‘healing’, ‘le soin’ en français. En commençant par la méthode d’inspiration Nishino, (…) Cristal Healing, (…) Energy balancing, thérapie astrale, SMC Silva (…). Au final, j’ai appris plus de 30 techniques différentes de soin (…) » Si on se penche sur ces pseudos-formations qui durent en moyenne 2 à 4 jours, on s’aperçoit que toutes sont répertoriées dans le New Age, c’est-à-dire un « courant spirituel occidental caractérisé par une approche individuelle et éclectique de la spiritualité, et défini par certains sociologues comme un ‘bricolage’ syncrétique de pratiques et de croyances. » [lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/New_age]. Il faut savoir que tout ce qui relève du New Age est sans fondement, ni lendemain et inspiré par des théories personnelles fumeuses, et pour cette raison dans le collimateur des institutions anti-sectes [Texte de l’UNADFI sur le Nouvel Age : http://www.unadfi.org/system/files/articles/Le%20Nouvel%20Age.pdf] ; Commission d’Enquête de 1995 sur les sectes [lien du site de l’Assemblée Nationale et du rapport parlementaire produit : http://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r2468.asp]. Quant au « cristal healing », il s’agit d’une technique de médecine alternative pseudo-scientifique qui emploie les pierres et les cristaux comme outils de guérison. Il n’y a pas de preuve scientifique que le « cristal healing » ait un effet quelconque ; il a été classé comme pseudoscience. [lien : https://en.wikipedia.org/wiki/Crystal_healing]. Enfin, le SMC Silva, appelé en France « la méthode Silva » (nom anglais : Silva Mind Control), est un programme de développement mental. Ses bases théoriques sont l’étude des ondes produites par le cerveau. Cette méthode figure parmi les mouvements examinés dans les rapports parlementaires français sur les sectes. Elle a été répertoriée sur le rapport n° 2468 en décembre 1995 et à nouveau sur le rapport n°1687 en juin 1999.

En quoi apprendre le Reiki avec les dauphins permet-il d’accompagner des êtres humains sur le plan thérapeutique ? Il est étonnant de lire qu’après avoir obtenu une formation à la USUI REIKI RYOHO GAKKAI et avoir été confronté au Reiki d’USUI, Hirochi DOI ait eu besoin d’aller voir ailleurs pour compléter sa formation. Cela signifie bien que dans la société d’origine d’USUI, la formation ne peut plus être dispensée comme le faisait son fondateur. Sinon, aucun besoin d’aller chercher des compléments de formation ailleurs…Nous relevons également que BHAGWAN en Inde, dont nous parle Hirochi DOI, était un maître spirituel indien, qui n’a jamais pratiqué le Reiki ni de loin, ni de près. Pour la petite histoire, BHAGWAN est celui qui se fit appeler OSHO. Le Centre Osho français a été cité dans le rapport parlementaire de 1995 par la commission d’enquête sur les sectes [lien : http://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r2468.asp), autre lien : http://www.unadfi.org/system/files/articles/Bhagwan%20Rajneesh%20Osho%20%281%C3%A8re%20partie%29.pdf et http://www.unadfi.org/system/files/articles/Bhagwan_Rajneesh_Osho_2eme_partie_.pdf

Nous pourrions continuer longtemps encore avec le CV de Monsieur DOI. Nous nous arrêterons là.

Dans le Reiki, où l’éthique et la déontologie sont de rigueur, il nous apparaît très douteux, voire dangereux, d’avoir de tels modèles et références pour sa pratique. Ces pratiques listées n’attestent d’aucun CV reconnu, mais elles sont en majorité dirigées vers des dérives sectaires.


Définition du mot « Reiki » pour Hirochi DOI

Pour Hirochi DOI, Reiki signifie « énergie universelle ». Il ne prend donc pas le sens d’origine de Mikao USUI, à savoir : énergie de l’esprit (nous rappelons que « énergie universelle » n’est pas un concept de Mikao USUI). Ainsi, pour lui, le Reiki est quelque chose en dehors de l’être humain, et la démarche ne consiste pas à mettre l’être humain et son fonctionnement au coeur de la pratique, à l’inverse de ce que faisait Mikao USUI. Voici quelques extraits du livre d’Hirochi DOI, qui ne sont pas exhaustifs :

  • 4ème de couverture : »Le Reiki est une onde, une vibration, une énergie universelle mise au service ‘du soin du corps et de l’esprit’. Chacun de nous, ‘petit univers’, a des capacités, des possibilités de soi, mais chacun doit respecter les règles du ‘grand univers’ environnant. »
  • Page 25 : « Le Reiki est une énergie universelle. (…) Le Reiki est l’énergie universelle qui fut à l’origine de toute l’histoire de l’existence. Le Reiki est une vibration d’amour transmise par l’existence d’une dimension supérieure, mais aussi une lumière pure. L’univers est en perpétuel mouvement et ne connaît pas la moindre stagnation. Les êtres humains que nous sommes, ont une existence identique à la Nature. De ce fait, il arrive que l’on appelle l’être humain ‘petit univers’. Le petit univers vit uniquement lorsqu’il vibre en harmonie avec le grand univers. Le lien qui les relie est la vibration d’amour appelée ‘énergie universelle.« 
  • Page 26 : « Pour entrer en contact avec l’énergie universelle ou vibration d’amour, nous devenons un canal. (…) Pour que le grand univers et le petit univers que vous êtes vibrent en harmonie, le maître va effectuer des gestes précis à chacune des personnes présentes, afin de vous offrir l’initiation qui consiste à ouvrir le canal de l’énergie de Reiki ou encore à accorder les vibrations des ondes. Ensuite, il vous sera possible de vous connecter à l’énergie universelle à tout moment, ce qui signifie que vous aurez obtenu le pouvoir de pratiquer.« 
  • Page 27 : « Personnellement, je considère que le Reiki est la force qui a créé le grand univers ainsi que notre système solaire. Elle est la force qui nous a offert la vie sur Terre, durant un processus d’évolution continue, dans un cadre maîtrisé selon les lois de la Nature. Elle est à l’origine de tous les événements qui se produisent dans l’univers. Aussi, je considère qu’il s’agit d’une énergie de vibration très sensible, que je qualifie de vibration d’amour, qui est volontairement diffusée continuellement par la conscience supérieure de l’univers.« 
  • Page 29 : « On dit aussi que l’Univers (ou le grand univers) serait formé d’environ cent milliards de ces galaxies-là. Le Big Bang, qui serait à l’origine de la naissance de tout ce système, est aussi une conséquence du fonctionnement de l’énergie universelle. Par la suite, l’énergie universelle créa le soleil, la lune ainsi que la Terre. Elle créa la mer, ce qui donna naissance à des espèces vivantes. L’énergie universelle est présente partout, de la petite graine à la tige d’une quelconque mauvaise herbe, elle existe sous forme d’énergie vitale. Nous aussi, faisant partie de la Nature (l’univers) nous vivons grâce à elle. Cette énergie existe sous la forme d’onde (ou vibration) dans tout l’Univers. La science dit que toute existence est onde. Certes, des différences de fréquence existent mais la nature est identique.« 

L’opinion de la F.F.R.T.

Nous ne nous étendrons pas sur les 275 pages du livre, toutes dans cet état d’esprit. Dans ces extraits, ainsi que le reste du livre, on retrouve les termes utilisées par les pratiques New Age auxquelles Hirochi DOI s’est intéressé, et qui sont basées sur des croyances invérifiables : énergie universelle (cf. explications sur DANG), dimension supérieure (cf. explications sur BASHAR, un être supérieur venant d’une autre dimension).

Le Reiki est présenté comme une énergie universelle qui est extérieure à l’être humain et que l’être humain ne peut atteindre qu’en ayant eu son « canal » ouvert par un initié. Or, Mikao USUI n’a jamais écrit cela, et ces affirmations ne sont pas prouvables.

DOI dit bien lui-même « personnellement, je considère », et il ajoute : « je considère qu’il s’agit… ». Le Reiki n’est pas une pratique où chacun donne son interprétation personnelle. Il confirme bien que le Gendai Reiki est sa pratique personnelle, et pas celle d’USUI.

Hirochi DOI fait état de croyances personnelles qui frisent la religion en remontant aux origines de la vie… (comme si l’origine de la vie avait un lien avec le bonheur de l’être humain !) et essaie de crédibiliser ses croyances en se référant à la science. Nous demandons encore une fois : où Mikao USUI a-t-il écrit de telles choses ?? Enfin, le Reiki est une pratique de connaissances, et non de croyance, c’est-à-dire une pratique où l’on n’affirme pas ce qu’on croit, mais où chacun peut vérifier ce qui est affirmé.


Extraits de l’enseignement d’Hirochi DOI

Extraits généraux :

  • Page 152 : « Il y a plusieurs mystères du Reiki. Cependant la recherche de celui-ci n’est pas notre comportement correct. Il faut le considérer comme mystérieux et utiliser le Reiki autant que possible.« 
  • Page 154 : « Quand le poids du pendule indique correctement la partie inférieure, nous considérons cette situation comme l’état de santé. Et quand le pendule répète une oscillation de droite à gauche à intervalle régulier, c’est aussi l’état de santé parce que c’est un état maintenu dans l’homéostasie. Par contre si le poids du pendule oscille irrégulièrement à cause de quelque chose, nous dirons que c’est l’état de maladie.« 
  • Page 162 : « Alors je pense que le Reiki est l’utilisation de la capacité spirituelle dans l’univers, c’est-à-dire l’énergie consciente du grand univers ayant une fonction précieuse et miraculeuse.« 
  • Page 182 : « Maintenant, je vais mettre mes idées en ordre. Je vous ai dit que nous voyions l’aura et que nous sentions l’énergie. Quelle est la différence entre elles ? En fait toutes les deux sont pareilles.« 
  • Page 188 : « Pour avoir la relaxation absolue, il est nécessaire de croire au grand univers, de se confier entièrement à lui et d’obtenir que la vie quotidienne vibre continuellement à l’unisson avec le rythme universel« .
  • Page 266 : « Le thérapeute résonne avec la conscience de l’univers. Son rôle est celui de ‘l’ange de lumière’, il aide les gens dans leur progression spirituelle, tout en continuant d’approfondir son étude personnelle. »

L’opinion de la F.F.R.T.

Ces extraits montrent une non maîtrise de la pratique du Reiki, ainsi que des croyances personnelles qui servent à constituer la démarche de M. DOI dans sa pratique.

Il ne peut y avoir aucun mystère dans le Reiki. Il n’y a pas non plus à devoir « mettre ses idées en ordre »… à moins de ne pas être clair avec ce qu’on fait. Il n’y a pas non plus à vouloir croire… au grand univers ou autre chose. Il y a mystère ou confusion ou croyance si le praticien est limité dans sa pratique. Le Reiki étant une pratique de connaissance, soit le praticien est allé au bout de sa pratique et il en a la connaissance. Soit il n’y est pas allé, et toute sa pratique repose sur des croyances invérifiables par chacun, et peuvent être dangereuses (cf. les déviations décrites par MIVILUDES, organisme d’état anti-secte en France).

Où Mikao USUI a-t-il écrit qu’il fallait utiliser un pendule dans le Reiki ? Quel est le lien entre un pendule et le fonctionnement du bonheur de l’être humain ? Depuis quand peut-on diagnostiquer une maladie chez un être à l’aide d’un pendule ? Cette démarche s’apparente à du charlatanisme, voire à la pratique de médecine illégale, étant donné que le « praticien » fait lui-même un diagnostic de maladie, ou de bonne ou de mauvaise santé.

Où Mikao USUI parle-t-il d’aura ? Le thérapeute n’a pas non plus à se prendre pour un « ange de lumière ». Mikao USUI n’a laissé aucun écrit indiquant que le Reiki est une potion ou une pratique de pouvoirs magiques, basée sur des croyances uniquement, sans aucune connaissance du fonctionnement de l’être humain et de formation thérapeutique. La démarche dans le Reiki doit être vérifiable par tous. Il s’agit de respecter l’autre et de ne pas vouloir l’influencer dans ses croyances avec les siennes.


Extraits sur les pratiques d’Hirochi DOI

Dans son livre, Hirochi DOI nomme les pratiques du Gendai Reiki, et cite également toutes les pratiques provenant de Mikao USUI, qu’il a obtenues via la USUI REIKI RYOHO GAKKAI (rappel : la F.F.R.T. ne travaille qu’avec les pratiques du Reiki Traditionnel de Mikao USUI, que Hirochi DOI a répertoriées en tant que telles, et qui ont été remises en route par Christian MORTIER, avec toute sa connaissance thérapeutique et spirituelle méditative).

Il parle de beaucoup de pratiques qu’il a rajoutées dans son enseignement personnel. Elles n’ont rien à voir avec Mikao USUI, et sont toutes axées sur un caractère magique et miraculeux. Nous n’en citerons que quelques unes, tellement nous sommes effarés par l’énormité de ces affirmations fantasmagoriques.

  • Page 68 : il faut se laver les mains pour nettoyer les ondes négatives ou inférieures
  • Page 69 : il faut enlever sa montre pour éviter de la dérégler. Il faut garder les bagues et les boucles d’oreilles qui elles se chargent en bonne énergie
  • Page 70 : il faut purifier l’aura du récepteur pour éviter de recevoir les ondes négatives ou inférieures
  • Page 91 : pour faire un soin reiki aux poissons, il faut envoyer le reiki de l’extérieur du bassin ou de l’étang ; Pour faire un soin aux arbres, il faut toucher directement les feuilles et les racines ; Pour faire un soin aux fleurs, il faut purifier leur aura et tenir leurs racines dans la main
  • Page 93 : est décrite une pratique de reiki pour les cristaux et les amulettes, pour éviter de prendre leur mauvaise énergie. Il y est également décrit une pratique pour changer l’air et l’atmosphère d’un endroit
  • Page 94 : on peut faire du reiki pour l’alimentation et les boissons
  • Pages 99 à 112 : pour connaître l’utilisation des symboles dans le Gendai Reiki, se reporter ICI.
  • Page 113 : on peut envoyer la lumière du Reiki vers son propre futur
  • Page 114 : le Reiki Box est une technique pour réaliser ses voeux… à condition de ne pas utiliser une boîte en métal
  • Page 115 : la méthode de déprogrammation consiste à s’extraire du contrôle de soi pour se libérer de ses limites personnelles
  • Page 117 et 118 : le degré shinpiden consiste à pratiquer des techniques superlatives et s’adresse aux personnes qui ont reçu une mission de la dimension supérieure
  • Page 123 : dans shinpiden il existe une pratique qui permet de recevoir le guidage de la conscience supérieure pendant toute la journée
  • Page 199 : il existe une technique reiki permettant de réactiver ses propres cellules
  • etc. etc.

Quelle est la preuve de toutes ces affirmations ? Quel est le lien entre le Reiki, pratique de relation d’aide et d’accompagnement de l’être humain vers son épanouissement personnel, et le fait de traiter les plantes, animaux, et objets, d’effectuer des pratiques pour obtenir des résultats magiques ou bien encore de recevoir une mission de la dimension supérieure ? En quoi effectuer tous ces exploits permet-il d’accompagner une personne qui vient de perdre son emploi, ou de perdre un être cher, qui est sans arrêt dans l’émotionnel, qui souhaite avoir une pratique pour rebondir face aux situations éprouvantes qu’elle traverse ?

Et surtout : encore une fois, où Mikao USUI a-t-il écrit cela ???


En conclusion

Il nous apparaît très peu respectueux envers tous les Japonais de faire passer de telles pratiques New Age, loufoques et parfois dangereuses, pour de la tradition japonaise ! Il nous apparaît très peu respectueux envers le fondateur Mikao USUI de se revendiquer de lui et de tenir un discours, basé sur des pratiques à tendances sectaires, qu’il n’a jamais tenu lui-même. La pratique du Reiki n’est pas un ensemble de pratiques tirées d’un chapeau magique, mais une magnifique pratique faisant émerger des ressources que chaque être humain possède en lui-même. La pratique du Reiki est basée sur la connaissance du fonctionnement de ces ressources chez l’être humain, et certainement pas sur des affirmations invérifiables, basées sur des entités, des êtres ou des énergies extérieures à l’être humain !

La Fédération Française de Reiki Traditionnel étant justement très respectueuse de toutes les traditions et cultures, il nous apparaissait indispensable d’expliquer ce qui est réellement vendu comme « tradition japonaise » dans le Gendai Reiki, afin que chacun ne se laisse pas duper par les decorum japonais employés à tout va par certaines personnes dans le Gendai Reiki, et ait connaissance des coulisses du décor avant même de commencer. Chacun choisit ensuite le reiki qui lui sied, mais en toute connaissance de cause.